L’automne et L’hiver sont souvent le changement de saison où l’on se sent fatigué(e), fiévreux(se), courbaturé(e)…une alimentation équilibrée peut vous aider à passer cette épreuve pour bien affronter le froid. En effet, cet état physiologique n’est pas propice à un entraînement de qualité mais plutôt à une fatigue qui peut traîner tout l’hiver. Et la nature mène souvent une double vie. C’est ainsi qu’un simple aromate ou qu’un champignon millénaire réjouissent les papilles en gastronomie tout en s’inscrivant dans la pharmacopée la plus efficace. Qu’est ce qu’il faut manger en automne et hiver ?

Chocolat noir : anti-spleen et anti-stress

Le chocolat faisait partie des aliments considérés comme « indésirables » par les nutritionnistes, de plus en plus d’études scientifiques vantent aujourd’hui ses vertus dans la prévention les maladies selon une synthèse parue dans la revue « US pharmacist ». Même les Nobel de chimie se délectent à l’étudier. C’est, en effet, un concentré de molécules euphorisantes et stimulantes, proches des amphétamines. Vos tablettes de chololat favorites recèlent des méthylxanthines, une substance alcaloïde qui joue directement sur l’humeur dans le cerveau, des phényléthylamines, à l’origine de la sensation de sérénité, ainsi que du magnésium, stabilisateur psychique. « Ajoutés au sucre qu’il contient, cela provoque la sécrétion d’endorphines, les hormones du plaisir », se réjouit le Dr Florian Ferreri, psychiatre, auteur du Régime antidéprime (Odile Jacob).

L’aloe vera chasse les polluants

Le champignon shiitaké immunise

En Chine et au Japon, on cultive le shiitake depuis environ 2 000 ans. Ce champignon est avant tout un ingrédient très apprécié de la cuisine de ces deux pays, mais on l’utilise aussi pour ses propriétés médicinales. Sa chair renferme des sucres complexes, les lentinanes, qui boostent la fabrication des lymphocytes, les soldats de l’immunité.

Coquillages et crustacés, de puissants anti-infectieux

La carapace des crustacés contient de la chitine, à partir de laquelle on fabrique de la glucosamine, présente dans le cartilage et nécessaire à sa bonne santé. On n’hésite donc pas à croquer les petites crevettes sans les décortiquer… Précieux aussi, les coquillages, qui apportent un peu d’oméga-3, mais surtout beaucoup de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments antioxydants : 100 g de moules suffisent à couvrir nos besoins quotidiens en sélénium !

La gelée royale renforce l’énergie

Seule la reine des abeilles s’en délecte pour un bénéfice majeur: une vie quarante fois plus longue que celle d’une ouvrière de la ruche. En effet, richement dotée en zinc, en phosphore et en acétylcholine, le neuromédiateur primordial à la transmission de l’influx nerveux, la gelée royale est réputée pour ses nombreux effets bénéfiques. Elle est un véritable stimulant et fortifiant pour les défenses immunitaires. Elle prévient des maladies dégénératives. Cette substance traite également des troubles digestifs et peut agir comme antianorexique.

Le ginseng booste la vitalité

 

En médecine chinoise, vivre en harmonie avec le cycle des saisons est un principe fondamental à respecter si vous voulez jouir d’une bonne santé. Pour bien traverser cette saison et capter son énergie, la médecine chinoise recommande de se recentrer sur soi et de se rééquilibrer physiquement et psychiquement… Et pour cause: cette racine dope la vitalité du QI (prononcer tchi), l’Energie vitale, autant que les défenses immunitaires, grâce à ses puissants ginsénosides et ses forts taux de vitamines B et C. Le bénéfice est triple: l’organisme résiste mieux aux infections bactériennes et virales, il s’affranchit vitesse grand V de la fatigue physique et/ou psychique et le stress a moins d’emprise.

Le thym : bouclier des infections

Le Thym est bien connu comme anti-infectieux et anti-septique et nombreux sont ceux qui ont le réflexe de prendre une tisane de thym aux premiers symptômes de déficience O.R.L. A condition que la tisane soit d’excellente qualité, c’est un très bon réflexe, donc là associé à l’Echinacéa et au Shiitaké, cela en fait une remarquable parade. Le thym est anti-bactérien. Il a aussi des vertus digestives, anti-spasmodiques, cicatrisantes et vermifuges.

Charger plus d'articles
Charger plus par Camille Durand
Chargez plus dans SANTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifiez également

Quiche au jambon à la boisson à base de malt

INGRÉDIENTS 125 g de jambon Une pâte feuilletée 2 oignons 2 œufs 2 jaunes d’œufs 20 cl de …