René Arpad spitz : un psychiatre et psychanalyste américain d’origine hongroise né à vienne 1887 et mort en 1974.

Son expérience d’hospitalisation

C’est l’ensemble des perturbations somatiques et psychique graves consécutives à une carence affective totale et de longue durée. C’est le cas des enfants séparés de leurs mères.

René Spitz observé 34 enfant  privés totalement de soutien maternel. Les enfant entre 6 et 12 mois subissent l’évolution suivant :

Le premier mois de séparation, l’enfant va se mettre à pleur sans raison, triste et il s’accroche à tout adulte de l’entourage.

Le deuxième mois de séparation, il y a arrêt de développement il y a perte de poids encore l’enfant cherche le contact.

Le troisième mois de séparation il y a un refus de contact l’enfant reste couché à plat ventre sur le lit, il a des troubles de sommeil et il attrape facilement les maladies.

  • Après 3 mois de séparation le visage se fige le regard est absent il y a plus ni de pleurs ni de sourires.

On observera des mouvements bizarres des gémissements. Les développement mental moteur et sur tout affectif sont entravés.

  • On parle d’une maladie de séparation : la dépression ana clitique qui est dit à une carence affective.

La guérissions sera rapide si l’enfant retrouve sa mère ou une remplaçante avant la fin du quatrième mois.

Charger plus d'articles
Charger plus par Camille Durand
Chargez plus dans SANTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérifiez également

Quiche au jambon à la boisson à base de malt

INGRÉDIENTS 125 g de jambon Une pâte feuilletée 2 oignons 2 œufs 2 jaunes d’œufs 20 cl de …